Garder le feu sacré

Shirley Beauducel3

Comme nous le rapportent quelques entraineurs, sans compétition il devient difficile de conserver la motivation de nos compétiteurs et compétitrices. Ce n’est pas anecdotique. A terme, si les clubs comptent trop de défection de joueurs ou de joueuses à la reprise, ils peuvent être contraints de réduire le nombre d’équipes engagées. Dans presque tous les cas de figure, c’est une baisse du niveau sportif qu’il faut craindre, et ses conséquences.

Nous avons contacté Shirley Beauducel, qui est préparatrice mentale pour des structures sportives, des entreprises et des particuliers, pour vous donner quelques conseils si votre club est confronté à cette situation.

 

 

Bonjour Shirley, pouvez-vous nous donner un exemple de préparation mentale faite pour un club en ce moment ?

Bonjour, j’accompagne les joueuses d’un groupe senior fille qui joue la montée en national. J’accompagne aussi bien le groupe que des joueuses en individuel.

En individuel on se voit en entretient tous les 15 jours, 3 semaines. Les filles apprennent à mieux se connaitre. Ça se fait à partir d’entretiens très simples pour connaitre leurs besoins, ce qui les motive :

Pourquoi tu joues ? Pour qui tu joues ?

On élabore un profil en fonction des réponses et du questionnaire. On définit des axes de travail, on agit sur différents points à travers des exercices créés rien que pour elles.

Le plus souvent on travaille la confiance en soi, la gestion du stress et lâcher prise. Tout ça autour d’un protocole. Elles avancent dans ce protocole, à la recherche de bien être au quotidien. C’est important si l’on veut que ça se retrouve dans leur jeu.

Dans les séances, on travaille les compétences mentales dans l’aspect du quotidien. Dans le cas présent, j’ai à faire à des étudiantes qui préparent des examens. Tout est transposable au foot.

 

 

Avez-vous constaté une baisse de motivation des joueuses ?

Oui, il y a une baisse de motivation des joueuses et on essaie de travailler contre ça. On essaie de garder le lien avec le foot, avec le club. 

Des joueuses (ou des joueurs) démotivés ne s’entrainent plus. Ou pour certains se désinvestissent dans le suivi de préparation mentale.

« Si on n’a pas de match, à quoi ça sert ? »

Je leur rappelle que cette phase où elles ne peuvent plus jouer est une opportunité de travail pour la reprise. D’une façon générale, pour un sportif blessé c’est une occasion de se reprendre. C’est important et c’est le bon moment pour le faire et pour revenir en forme.

Pourquoi s’entrainer quand on n’a pas de visibilité sur l’année en cours ? A plus long termes certaines se posent des questions : continuer ou pas ? C’est une phase où on se pose beaucoup de questions. Mais c’est aussi une phase où il faut réagir, où le club peut réagir pour éviter qu’elles ne se posent trop de questions.

Au fil des séances, elles progressent sur leur concentration et apprennent à se connaitre et c’est bénéfique. Ça fonctionne pas mal.

 

 

Que peut faire un dirigeant de club pour prévenir cette démotivation ?

Le point le plus important est de garder le contact avec ses sportifs. De garder le contact entre les dirigeants. Surtout en sport collectif, il faudrait que chaque membre puisse rester en contact. La première des choses à faire est de connaitre l’état d’esprit de ses joueurs : est-il toujours motivé ? Si il ou elle a l’envie de lâcher, il faut envisager un suivi individualisé. Il faut de l’écoute.

Pour prévenir la démotivation, on peut proposer des programmes d’entrainements individualisés. Pour que chacun arrive à faire ça chez soi. L’important est qu’il se sente concerné par le projet du club. Qu’il sente que le staff est uni, alors il se sent concerné.

On ne peut pas demander à des joueurs d’être investis si les dirigeants ne le sont pas.

Dans ces moments-là on peut utiliser les moments de vide pour faire participer les joueurs sur la tactique de jeu, des bases sur lesquelles on ne les implique pas d’ordinaire. Pourquoi pas dans la vie du club.

Shirley Beauducel est préparatrice mentale indépendante.

Sa page Facebook pro : https://www.facebook.com/shirleypreparationmentale/

SBprepa_mentale

 

 

Événements

VOILE : Stages d'été de NDC Voile

En savoir plus...

Actualités

KARATE : Offre d'emploi de l'ABK

Ayant pour objectif de proposer des cours Karaté enfants (6 à 13 ans), Angers Budo Karate...

En savoir plus...

Info Clubs : PerfEtudes

En savoir plus...

Concours-photo 2021 : Remise de prix

La remise des prix du Concours photo 2021 s'est tenue le 15 juin dans les locaux de l'OMS.

En savoir plus...

OMS : Assemblée Générale 2021

L'Assemblée Générale 2021 de l'OMS s'est déroulée le vendredi 28 mai aux Greniers Saint...

En savoir plus...